Vous sortez un beau second disque solo de chansons mélancoliques, "La quarantaine"...
...

Vous sortez un beau second disque solo de chansons mélancoliques, "La quarantaine"... Après cinq albums de jazz et un premier album teinté d'influence brésilienne (j'ai habité deux années au Brésil), j'ai eu envie d'un disque qui peut rappeler les arrangements des années 1980. Avec une musique ayant marqué notre enfance ( Greg est né en 1978, Ndlr), comme si je voulais que les gens aient l'impression qu'ils connaissent depuis toujours les chansons... Le dénominateur commun tient aussi au titre, "La quarantaine"... A la quarantaine, on se rend compte tout doucement qu'on est plus proche de la porte de sortie que de la porte d'entrée. Les histoires d'amour sont aussi marquées par cet âge: décide-t-on de rester ou décide-t-on de partir? Ma vie sentimentale a changé du tout au tout. Et puis, les gens se mettent à mourir: en plein covid, j'ai perdu ma maman l'année dernière, d'un cancer à 68 ans. Je ne parle pas forcément de moi mais plutôt de la grande comédie humaine. Vous possédez toujours un ancien cinéma liégeois, Le Rio? Oui, et nous prévoyons d'ailleurs une ouverture fin 2021 avec notamment des concerts, des résidences d'artistes et des ateliers établis sur 220 mètres d'espace de création. On l'a rebaptisé Le Mom et c'est là que l'on a tourné pendant la pandémie un show baptisé Boeuf Carotte Club, notamment avec François Damiens. Il est toujours visible sur notre page Facebook.