Vous sortez votre second album solo, l'électronique et cinématographique "Eldorado", réalisé avec l'Anglais John Parish, entre autres producteur de PJ Harvey et Arno!
...

Vous sortez votre second album solo, l'électronique et cinématographique "Eldorado", réalisé avec l'Anglais John Parish, entre autres producteur de PJ Harvey et Arno! Il y a quelques années, via Facebook, j'ai envoyé un de mes morceaux où je joue du violon à quelques personnes comme Pascal Humbert - de 16 Horsepower -, Hugo Race qui a travaillé avec Nick Cave ou encore le réalisateur Hal Hartley. Des connexions en sont nées. Parish m'avait "remarquée" lors de la parution de mon premier album solo en 2012, me proposant l'année suivante de venir dans une usine anglaise, improviser au violon... Eldorado est un peu la suite de cela. Votre position est celle de musicienne actrice, y compris lors d'un même spectacle! Oui, c'est arrivé un peu fortuitement. J'ai fait des études de théâtre à l'IAD, mais j'avais aussi étudié le violon pendant de nombreuses années. Pour certains spectacles, j'ai combiné à la fois l'instrument et le fait de jouer un rôle en scène. Puis je me suis mise à composer des musiques pour des films, la danse ou autre. Votre musique, très instrumentale, est aussi très narrative, comme des visions contemporaines, notamment avec "Lockdown" sur " Eldorado". L'éthique Graindorge? Je ne suis pas militante au même sens que l'étaient mes parents ( elle est la fille de l'avocat Michel Graindorge, Ndlr) mais j'ai des envies et des positions citoyennes que je m'efforce d'appliquer dans ma vie quotidienne.