Vous menez depuis une quinzaine d'années une carrière en chanson française mais votre statut a changé depuis votre rôle principal dans la série "Ennemi public"...
...

Vous menez depuis une quinzaine d'années une carrière en chanson française mais votre statut a changé depuis votre rôle principal dans la série "Ennemi public"... Oui, ces dernières années, avec cette série, un show théâtral sur la boxe et un long métrage à sortir dans les mois à venir, j'ai été davantage actrice que chanteuse. Mais après deux saisons dans l'esprit des spectateurs, la parution de mon quatrième album en ce mois de septembre, Ritournelle, est comme un nouveau départ. Presque à zéro. En matière de chanson en Belgique francophone, il est extrêmement difficile de "réussir" sans passer par la France... que je n'ai pas atteinte. Pourquoi faire encore des disques? Il reste le plaisir de créer, l'énergie, l'aventure d'un disque. Ce qui me plaît en musique, comme lors des tournages sur des projets intéressants, c'est cette chose éphémère, inscrite dans l'instant. Vous jouez bientôt au Botanique: un mot sur le plaisir d'être en concert? J'adore une première en théâtre, une deuxième, troisième, quatrième fois. Mais après, à un moment donné, n'étant plus du tout stressée, si je n'ai pas un petit challenge chaque soir, je peux très vite me mettre dans des rails. Alors qu'en musique, il y a toujours quelque chose qui tient du moment.