D'où vient l'idée de podcast de vos "Room Tapes"?
...

D'où vient l'idée de podcast de vos "Room Tapes"? Je n'ai pas été que musicien, j'ai toujours travaillé dans l'envers du décor. Pendant une quinzaine d'années, j'ai par exemple officié à la com du label liégeois Jaune-Orange. Et puisque je m'occupe également de mes visuels et mixe mes musiques, j'ai eu envie de mettre à l'honneur tous ces métiers vivants dans l'ombre de celui d'artiste. Ceci dit, je continue depuis le début de la pandémie à travailler tous les jours, non stop. Les nouveaux albums de The Feather ( son projet solo, Ndlr) et de Dan San ainsi qu'une musique de long métrage sont en route. Quel est le lien entre les personnages de vos podcasts? Je leur parle de la connexion entre la musique, le graphisme, les photos de presse, les visuels, les clips. Et eux me racontent comment la musique influe sur leur travail. Par exemple, le réalisateur Bertrand Lissoir évoque son utilisation du son musical dans le cinéma. Trois podcasts sont déjà disponibles et trois vont bientôt suivre, notamment avec Caroline Prévinaire qui, elle-même, réalise des podcasts depuis 10 ans, et puis l'écrivain Thierry Jourdain. Quel en est le format? La durée est comprise entre sept et dix minutes, avec un générique différent pour chaque épisode et tout un montage avec du sound design. J'ai eu envie de produire le podcast comme on produirait une chanson. Il faut que le contenu soit intéressant mais aussi que le format soit soigné, que le résultat final soit de qualité.