directeur de la Cinematek

La Cinematek organise jusqu'au 28 février, une importante rétrospective consacrée à Jeanne Moreau. Pourquoi ?
...

La Cinematek organise jusqu'au 28 février, une importante rétrospective consacrée à Jeanne Moreau. Pourquoi ? Cette artiste a une carrière impressionnante qui combine des films et des réalisateurs importants : Luis Buñuel, Louis Malle, Rainer Werner Fassbinder, Orson Welles, Jacques Demy, etc. Jeanne Moreau est un personnage à part qui a fait des choix en disant : " Je veux d'abord faire des films dans lesquels je découvre quelque chose ". Amos Gitai, dont la Cinematek restaure actuellement les films, a fait tourner l'actrice en 2008 dans "Plus tard tu comprendras". Jeanne Moreau était à la fois une actrice populaire et une femme exigeante... Oui, elle a souvent pu faire des films qui restent dans l'histoire du cinéma, grâce ou a cause de sa présence, de son intelligence qui lui a toujours permis d'identifier des projets intéressants. Le fait qu'elle ait été binationale - de père français et de mère anglaise - a probablement contribué à ouvrir sa carrière. Et elle a bénéficié du courant qui, dans les années 1950-1970, a dessiné un véritable cinéma européen. Votre rétrospective propose également les deux films de Moreau réalisatrice, "Lumière" et "L'adolescente"... Oui, deux films solides et bien faits : parfois les acteurs ont le besoin de travailler de l'autre côté de la caméra, cela ne veut pas dire que c'est leur vocation. Regardez Charles Laughton, qui en 1955, réalise "La Nuit du chasseur", un film complètement fou qui ne ressemble à rien d'autre de l'époque. Par la suite, il n'a jamais plus réalisé.