Les marcheurs portaient des banderoles affichant "Bloquons la machine à exclure", "C'est la finance qui nous prend en otage, pas les grévistes" ou encore "Sans notre travail, leur capital ne vaut pas un balle". Le cortège est parti vers 10h00 du Torè, boulevard d'Avroy. Les participants ont ensuite emprunté les rues Hazinelle et Charles Magnette, la place Cockerill, la rue de la Régence et le boulevard de la Sauvenière pour revenir au parc d'Avroy où ont eu lieu des prises de parole vers 11h30. (JAV)

Les marcheurs portaient des banderoles affichant "Bloquons la machine à exclure", "C'est la finance qui nous prend en otage, pas les grévistes" ou encore "Sans notre travail, leur capital ne vaut pas un balle". Le cortège est parti vers 10h00 du Torè, boulevard d'Avroy. Les participants ont ensuite emprunté les rues Hazinelle et Charles Magnette, la place Cockerill, la rue de la Régence et le boulevard de la Sauvenière pour revenir au parc d'Avroy où ont eu lieu des prises de parole vers 11h30. (JAV)