En juin 2013, 4.395 trains ont été supprimés, soit 4,1% du total. La cause la plus importante des retards est imputable principalement à des tiers (38,5% des cas) et à la SNCB (30,1%), selon les chiffres. La grande ligne la plus touchée par les retards était celle de Herstal-Tournai (63,5% de ponctualité) suivie par la ligne Ostende-Eupen (74%) et les lignes Mouscron-Schaerbeek et Anvers-Courtrai (toutes deux 75,3% de ponctualité). (Belga)

En juin 2013, 4.395 trains ont été supprimés, soit 4,1% du total. La cause la plus importante des retards est imputable principalement à des tiers (38,5% des cas) et à la SNCB (30,1%), selon les chiffres. La grande ligne la plus touchée par les retards était celle de Herstal-Tournai (63,5% de ponctualité) suivie par la ligne Ostende-Eupen (74%) et les lignes Mouscron-Schaerbeek et Anvers-Courtrai (toutes deux 75,3% de ponctualité). (Belga)