Les liquidateurs d'Arco ont été entendus ce vendredi par le tribunal de commerce de Bruxelles, à la demande d'un groupe de coopérants dupés. Les avocats de ces derniers demandent que les liquidateurs disposant d'une double casquette - au sein d'Arco et de Dexia - se retirent du collège des liquidateurs. Sont concernés Francine Swiggers, Marc Tinant et Ludo Foqué. A l'époque des faits, Francine Swiggers dirigeait Arco, le bras financier du mouvement ouvrier chrétien, et Marc Tinant faisait partie des administrateurs. Parallèlement, ils faisaient également partie du conseil d'administration de Dexia, dont la déconfiture a entraîné la perte d'Arco. Au cours de l'audience de vendredi, Mme Swiggers a encore souligné que Ludo Foqué avait été désigné liquidateur indépendant et n'avait aucun lien ni avec Arco, ni avec Dexia. Le tribunal de commerce se penchera sur la mise à l'écart des liquidateurs actuels le 9 octobre. (Belga)

Les liquidateurs d'Arco ont été entendus ce vendredi par le tribunal de commerce de Bruxelles, à la demande d'un groupe de coopérants dupés. Les avocats de ces derniers demandent que les liquidateurs disposant d'une double casquette - au sein d'Arco et de Dexia - se retirent du collège des liquidateurs. Sont concernés Francine Swiggers, Marc Tinant et Ludo Foqué. A l'époque des faits, Francine Swiggers dirigeait Arco, le bras financier du mouvement ouvrier chrétien, et Marc Tinant faisait partie des administrateurs. Parallèlement, ils faisaient également partie du conseil d'administration de Dexia, dont la déconfiture a entraîné la perte d'Arco. Au cours de l'audience de vendredi, Mme Swiggers a encore souligné que Ludo Foqué avait été désigné liquidateur indépendant et n'avait aucun lien ni avec Arco, ni avec Dexia. Le tribunal de commerce se penchera sur la mise à l'écart des liquidateurs actuels le 9 octobre. (Belga)