"Nous avons fourni de gros efforts et avons souffert. Nous devons maintenant faire en sorte que cela ne se reproduise plus", a déclaré Bert De Graeve. Il estime que la mise en oeuvres des mesures de restructuration de 2012 se déroulent "suivant le schéma". Le directeur financier Bruno Humblet a notamment souligné l'impact des interventions sur les éléments non-récurrents. Ces derniers ont atteint 81 millions d'euros au premier semestre 2012, 86 millions d'euros au second semestre 2012, contre 2 millions au premier semestre 2013. "Les interventions qui sont maintenant exécutées avaient déjà été annoncées en 2012", explique Bruno Humblet. "Je suis satisfait que les gros efforts que nous avons fournis ont donné un résultat visible et qui n'est pas sans importance", a ajouté Bert De Graeve. Il a juste regretté que les efforts n'ont pas rapporté plus, en raison notamment de la volatilité des marchés. Dans le cadre des économies, les usines non-utilisées de Bekaert, notamment en Amérique du Nord, ont été évacuées et vendues. En ce qui concerne le site d'Aalter (Flandre orientale), Bert De Graeve a déclaré que les syndicats "collaborent bien pour y maintenir l'activité". (Belga)

"Nous avons fourni de gros efforts et avons souffert. Nous devons maintenant faire en sorte que cela ne se reproduise plus", a déclaré Bert De Graeve. Il estime que la mise en oeuvres des mesures de restructuration de 2012 se déroulent "suivant le schéma". Le directeur financier Bruno Humblet a notamment souligné l'impact des interventions sur les éléments non-récurrents. Ces derniers ont atteint 81 millions d'euros au premier semestre 2012, 86 millions d'euros au second semestre 2012, contre 2 millions au premier semestre 2013. "Les interventions qui sont maintenant exécutées avaient déjà été annoncées en 2012", explique Bruno Humblet. "Je suis satisfait que les gros efforts que nous avons fournis ont donné un résultat visible et qui n'est pas sans importance", a ajouté Bert De Graeve. Il a juste regretté que les efforts n'ont pas rapporté plus, en raison notamment de la volatilité des marchés. Dans le cadre des économies, les usines non-utilisées de Bekaert, notamment en Amérique du Nord, ont été évacuées et vendues. En ce qui concerne le site d'Aalter (Flandre orientale), Bert De Graeve a déclaré que les syndicats "collaborent bien pour y maintenir l'activité". (Belga)