Les chauffeurs ont débrayé pour protester contre le licenciement d'un chauffeur, "qui avait gifflé une passagère", selon la porte-parole. Ils sont aussi en désaccord au sujet de prestations jugées trop longues. (DEF)

Les chauffeurs ont débrayé pour protester contre le licenciement d'un chauffeur, "qui avait gifflé une passagère", selon la porte-parole. Ils sont aussi en désaccord au sujet de prestations jugées trop longues. (DEF)