Syndicats et direction se sont réunis lundi après-midi à Bruxelles à la suite du mouvement de grève des travailleurs du magasin H&M situé rue Vinâve d'Île à Liège. Entre 8h30 et 11 heures, le personnel et des représentants syndicaux avaient bloqué l'entrée du magasin pour protester contre l'engagement d'intérimaires plutôt que l'extension des contrats des employés de 24 à 28 heures par semaine. La direction a promis d'étudier le problème et de présenter un plan aux travailleurs au plus tard le 23 octobre. Les syndicats, qui avaient provisoirement suspendu leur action, ont décidé que le travail reprendrait normalement dès mardi. "Mais si le 23 octobre la direction ne nous présente rien de concret, nous repartirons en grève", prévient Pascale Vleugels, secrétaire permanente pour le secteur du commerce à la FGTB. (Belga)

Syndicats et direction se sont réunis lundi après-midi à Bruxelles à la suite du mouvement de grève des travailleurs du magasin H&M situé rue Vinâve d'Île à Liège. Entre 8h30 et 11 heures, le personnel et des représentants syndicaux avaient bloqué l'entrée du magasin pour protester contre l'engagement d'intérimaires plutôt que l'extension des contrats des employés de 24 à 28 heures par semaine. La direction a promis d'étudier le problème et de présenter un plan aux travailleurs au plus tard le 23 octobre. Les syndicats, qui avaient provisoirement suspendu leur action, ont décidé que le travail reprendrait normalement dès mardi. "Mais si le 23 octobre la direction ne nous présente rien de concret, nous repartirons en grève", prévient Pascale Vleugels, secrétaire permanente pour le secteur du commerce à la FGTB. (Belga)