Le PDG Alan Joyce a déclaré que la situation avait subi une détérioration "marquée" et que la compagnie aérienne était confrontée à des "circonstances extraordinaires", notamment des prix record de carburant et un dollar australien fort. Les actions de Qantas ont plongé de 17,26% à 99,5 cents à l'annonce des suppressions d'emplois qui interviennent quelques mois après un retour à un modeste bénéfice annuel en août (5 millions de dollars australiens, grâce à son plan de réduction des coûts, notamment au sein de la division long-courrier, qui reste cependant déficitaire. M. Joyce a dit que Qantas s'attendait à une perte avant impôts au 2e semestre de 250 à 300 millions de dollars australiens, avec une chute significative du nombre des voyageurs transportés en novembre, et une concurrence accrue sur le marché. (Belga)

Le PDG Alan Joyce a déclaré que la situation avait subi une détérioration "marquée" et que la compagnie aérienne était confrontée à des "circonstances extraordinaires", notamment des prix record de carburant et un dollar australien fort. Les actions de Qantas ont plongé de 17,26% à 99,5 cents à l'annonce des suppressions d'emplois qui interviennent quelques mois après un retour à un modeste bénéfice annuel en août (5 millions de dollars australiens, grâce à son plan de réduction des coûts, notamment au sein de la division long-courrier, qui reste cependant déficitaire. M. Joyce a dit que Qantas s'attendait à une perte avant impôts au 2e semestre de 250 à 300 millions de dollars australiens, avec une chute significative du nombre des voyageurs transportés en novembre, et une concurrence accrue sur le marché. (Belga)