L'enquête révèle qu'en deux ans, la satisfaction des voyageurs du réseau sur le plan de la sécurité, évaluée à 55% en 2011, a grimpé de 10%, ce dont se sont réjouis la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels, et la directeur de la STIB, Brieuc de Meeûs. Cela s'explique, selon Mme Grouwels, par une présence accrue de la police et du personnel de sécurité de la STIB sur le réseau ainsi que par l'installation de portillons d'accès aux stations de métro dont la dernière phase d'installation a été entamée. Il ressort également du baromètre que les clients de la STIB continuent de placer en tête de leurs priorités le confort, les correspondances, les fréquences, le temps de parcours et la ponctualité. Au-delà de la sécurité, leur taux de satisfaction s'est amélioré à propos de l'information en temps réel, notamment via les annonces vocales et les annonces de temps d'attente aux arrêts. Les scores atteints se sont dégradés en matière de tarifs, et de correspondances et fréquence en soirée et au cours du week-end, en dépit du maintien du service au même niveau que l'année précédente. En 2014, la STIB poursuivra l'installation de ce type d'équipement: il y aura ainsi 350 afficheurs de temps d'attente supplémentaires aux arrêts d'ici quelques mois. (Belga)

L'enquête révèle qu'en deux ans, la satisfaction des voyageurs du réseau sur le plan de la sécurité, évaluée à 55% en 2011, a grimpé de 10%, ce dont se sont réjouis la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels, et la directeur de la STIB, Brieuc de Meeûs. Cela s'explique, selon Mme Grouwels, par une présence accrue de la police et du personnel de sécurité de la STIB sur le réseau ainsi que par l'installation de portillons d'accès aux stations de métro dont la dernière phase d'installation a été entamée. Il ressort également du baromètre que les clients de la STIB continuent de placer en tête de leurs priorités le confort, les correspondances, les fréquences, le temps de parcours et la ponctualité. Au-delà de la sécurité, leur taux de satisfaction s'est amélioré à propos de l'information en temps réel, notamment via les annonces vocales et les annonces de temps d'attente aux arrêts. Les scores atteints se sont dégradés en matière de tarifs, et de correspondances et fréquence en soirée et au cours du week-end, en dépit du maintien du service au même niveau que l'année précédente. En 2014, la STIB poursuivra l'installation de ce type d'équipement: il y aura ainsi 350 afficheurs de temps d'attente supplémentaires aux arrêts d'ici quelques mois. (Belga)