Le Trésor portugais prévoit d'émettre entre 500 et 750 millions d'euros de titres de dette à dix ans qui arrivent à échéance en février 2024, a indiqué l'agence de la dette dans un communiqué. Cette émission marquera le grand retour du Portugal sur le marché de la dette à long terme dans la mesure où il s'y lancera pour la première fois depuis trois ans sans recourir à un syndicat bancaire. Lisbonne avait déjà réalisé plusieurs émissions de dette à long et moyen terme par le biais d'emprunts syndiqués, qui consistent à se financer directement auprès de quelques banques sélectionnées afin de limiter les risques d'échec. Ces opérations ont permis au Trésor portugais de constituer des réserves de 15,3 milliards d'euros qui lui permettent d'assurer ses besoins de financement pour l'année en cours et commencer à couvrir ceux de 2015. L'agence de la dette avait annoncé début avril son intention de réaliser une à deux opérations de vente d'obligations pendant le deuxième trimestre 2014, d'un montant estimé entre 500 et 750 millions d'euros par opération. L'annonce d'une première émission obligataire régulière intervient alors que les taux d'emprunt à dix ans du Portugal ont poursuivi leur descente, passant jeudi à 3,6%. Sous assistance financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international depuis trois ans, le Portugal compte s'affranchir de la tutelle de ses créanciers le 17 mai prochain. (Belga)

Le Trésor portugais prévoit d'émettre entre 500 et 750 millions d'euros de titres de dette à dix ans qui arrivent à échéance en février 2024, a indiqué l'agence de la dette dans un communiqué. Cette émission marquera le grand retour du Portugal sur le marché de la dette à long terme dans la mesure où il s'y lancera pour la première fois depuis trois ans sans recourir à un syndicat bancaire. Lisbonne avait déjà réalisé plusieurs émissions de dette à long et moyen terme par le biais d'emprunts syndiqués, qui consistent à se financer directement auprès de quelques banques sélectionnées afin de limiter les risques d'échec. Ces opérations ont permis au Trésor portugais de constituer des réserves de 15,3 milliards d'euros qui lui permettent d'assurer ses besoins de financement pour l'année en cours et commencer à couvrir ceux de 2015. L'agence de la dette avait annoncé début avril son intention de réaliser une à deux opérations de vente d'obligations pendant le deuxième trimestre 2014, d'un montant estimé entre 500 et 750 millions d'euros par opération. L'annonce d'une première émission obligataire régulière intervient alors que les taux d'emprunt à dix ans du Portugal ont poursuivi leur descente, passant jeudi à 3,6%. Sous assistance financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international depuis trois ans, le Portugal compte s'affranchir de la tutelle de ses créanciers le 17 mai prochain. (Belga)