"Je ne laisserai pas passer cela comme ça", prévient Jo Cornu. "Je n'ai pas envie d'un nouveau scénario Sabena." Le nouveau patron de la SNCB trouve la grève incompréhensible. "En faisant grève, les syndicats endommagent l'image de la SNCB. Ils sabotent leur propre entreprise. On peut vraiment se passer de cette grève." La grève est une initiative de la CGSP et commencera dimanche à 22h00, pour 24 heures. Le syndicat proteste contre le manque de personnel, qui empêche les travailleurs de prendre leurs jours de récupération. (Belga)

"Je ne laisserai pas passer cela comme ça", prévient Jo Cornu. "Je n'ai pas envie d'un nouveau scénario Sabena." Le nouveau patron de la SNCB trouve la grève incompréhensible. "En faisant grève, les syndicats endommagent l'image de la SNCB. Ils sabotent leur propre entreprise. On peut vraiment se passer de cette grève." La grève est une initiative de la CGSP et commencera dimanche à 22h00, pour 24 heures. Le syndicat proteste contre le manque de personnel, qui empêche les travailleurs de prendre leurs jours de récupération. (Belga)