A la clôture, le Nikkei a affiché une perte de 49,99 points à 14.277,67 points. Il était même tombé à 14.203 points dans la journée après avoir déjà chuté de 3,30% vendredi à cause de la situation en Ukraine et d'un ralentissement économique en Chine. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part cédé lundi 0,84% (-9,77 points) à 1.154,93 points. La séance a été moyennement active, avec 1,99 milliard de titres échangés sur le premier marché. A la fermeture, le dollar tournait autour de 101,6 yens et l'euro se situait à près de 141,30 yens, les deux en légère augmentation par rapport à leurs cours du début de matinée. Le très large assentiment de la population de Crimée à une intégration à la Russie risque d'entraîner des sanctions étrangères et une aggravation des relations entre Russes et Occidentaux. (Belga)

A la clôture, le Nikkei a affiché une perte de 49,99 points à 14.277,67 points. Il était même tombé à 14.203 points dans la journée après avoir déjà chuté de 3,30% vendredi à cause de la situation en Ukraine et d'un ralentissement économique en Chine. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part cédé lundi 0,84% (-9,77 points) à 1.154,93 points. La séance a été moyennement active, avec 1,99 milliard de titres échangés sur le premier marché. A la fermeture, le dollar tournait autour de 101,6 yens et l'euro se situait à près de 141,30 yens, les deux en légère augmentation par rapport à leurs cours du début de matinée. Le très large assentiment de la population de Crimée à une intégration à la Russie risque d'entraîner des sanctions étrangères et une aggravation des relations entre Russes et Occidentaux. (Belga)