La direction avance un problème de compétitivité pour justifier sa décision. Elle affirme que la société de Wavre affiche des pertes depuis deux ans. Armasteel est active dans la fabrication d'armatures et d'éléments préfabriqués pour béton armé. Sobesteel se charge du placement des produits. Si aucun repreneur n'est trouvé par ArcelorMittal, la fermeture est envisagée. La procédure Renault a d'ailleurs été lancée et en est au stade de la phase d'information. (NEV)

La direction avance un problème de compétitivité pour justifier sa décision. Elle affirme que la société de Wavre affiche des pertes depuis deux ans. Armasteel est active dans la fabrication d'armatures et d'éléments préfabriqués pour béton armé. Sobesteel se charge du placement des produits. Si aucun repreneur n'est trouvé par ArcelorMittal, la fermeture est envisagée. La procédure Renault a d'ailleurs été lancée et en est au stade de la phase d'information. (NEV)