Bombardier va garder quatre divisions entre le rail, les avions d'affaires, les avions commerciaux et les services d'ingénierie pour le développement. Le groupe avait déjà annoncé fin 2013 la suppression de 1.700 emplois en raison du retard du programme de son nouvel avion CSeries. (Belga)

Bombardier va garder quatre divisions entre le rail, les avions d'affaires, les avions commerciaux et les services d'ingénierie pour le développement. Le groupe avait déjà annoncé fin 2013 la suppression de 1.700 emplois en raison du retard du programme de son nouvel avion CSeries. (Belga)