"De plus en plus de Belges ont du mal à payer leurs primes d'assurances", relève Daniel Frala, le directeur de Datassur, le groupement d'interêt économique gérant notamment certaines bases de données pour les assureurs, dont le fichier RSR, pour "risques spéciaux". Près de 95% des enregistrements dans le fichier sont constitués de dossiers de primes impayées. Si le nombre de Belges épinglés augmente, cela ne génère pas pour autant un nombre incroyable de récriminations. En 2013, le service de médiation pour les assurances n'a ainsi vu défiler que 61 dossiers concernant Datassur sur un total de 4.364. Il faut toutefois préciser que l'ombudsman n'intervient qu'en tant qu'instance d'appel, toute plainte devant d'abord être adressée à Datassur. (Belga)

"De plus en plus de Belges ont du mal à payer leurs primes d'assurances", relève Daniel Frala, le directeur de Datassur, le groupement d'interêt économique gérant notamment certaines bases de données pour les assureurs, dont le fichier RSR, pour "risques spéciaux". Près de 95% des enregistrements dans le fichier sont constitués de dossiers de primes impayées. Si le nombre de Belges épinglés augmente, cela ne génère pas pour autant un nombre incroyable de récriminations. En 2013, le service de médiation pour les assurances n'a ainsi vu défiler que 61 dossiers concernant Datassur sur un total de 4.364. Il faut toutefois préciser que l'ombudsman n'intervient qu'en tant qu'instance d'appel, toute plainte devant d'abord être adressée à Datassur. (Belga)