Le travailleur qui suit une formation a le droit de s'absenter du travail. Pendant cette absence, il continue, en principe, à percevoir sa rémunération (éventuellement plafonnée). Il peut s'absenter pour le nombre d'heures correspondant au nombre d'heures de cours effectives. Selon le type de formation et les horaires de celle-ci (pendant ou après les heures de travail), un plafond maximum de 80, 100 ou 120 heures est prévu.
...