Avec nos smartphones, il est facile d'enregistrer, voire même de filmer, une personne à son insu. La tentation peut être grande pour conserver les preuves d'une conversation et pouvoir défendre ses droits. Pour apprécier la validité du procédé, il faut raisonner en trois étapes.
...