Pour l'exercice de certaines activités limitativement énumérées, moyennant certaines conditions, le travailleur associatif pourra désormais gagner jusqu'à 500 euros par mois (6.000 euros par an), sans devoir s'acquitter d'impôts ou de cotisations sociales.
...