La vraie fortune des candidats à l'Elysée

La vraie fortune des candidats à l'Elysée
© Reuters

01_sarko.jpg © Reuters

François Hollande : 1,17 million d'euros (biens immobiliers) © Reuters

François Hollande dispose de biens immobiliers d'une valeur de 1,17 million d'euros. Il est propriétaire d'une villa de 130 mètres carrés à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, d'une valeur qu'il estime à 800 000 euros. Et il possède 30% d'une SCI propriétaire d'un appartement à Cannes occupé par son père, et encore 70% d'un logement cannois où vit son frère. Ces deux biens sont estimés à 370 000 euros. Le candidat socialiste touche une rémunération d'environ 8 300 euros brut par mois au titre de ses mandats de député et président du Conseil général de la Corrèze. Revenus bruts mensuels: 8 300 euros Patrimoine: ni actions, ni Sicav Biens immobiliers: 1,17 million d'euros Impôts: 5 217 euros (non soumis à l' ISF)

François Bayrou : 836 881 euros © Reuters

L'ensemble de la richesse détenue par le candidat du MoDem se chiffre à 836 881 euros, biens immobiliers et épargne confondus. François Bayrou possède une grande propriété dans le Béarnais d'une valeur de 450 000 euros, et un appartement parisien de 50 mètres carrés dans le 7ème arrondissement estimé à 410 000 euros. Ses revenus viennent majoritairement de ses indemnités parlementaires pour 5 189 euros. Revenus nets mensuels: 5 189 euros Patrimoine: 836 881 euros Biens immobiliers: 860 000 euros Impôts 2009: 5 383 euros (non soumis à l' ISF)

Jean-Luc Mélenchon : 760 000 euros © Reuters

Le candidat du Front de gauche est à la tête d'un patrimoine évalué à 760 000 euros. Il est propriétaire de sa résidence principale, un appartement de 76 mètres carrés près de la gare de l'Est, à Paris, d'une valeur estimée à 470 000 euros d'après Paris-Match. Il possède aussi une résidence secondaire de 150 mètres carrés dans le Loiret estimée à 250 000 euros. Député européen, Jean-Luc Mélenchon, touche un salaire net mensuel de 6 200 euros, hors remboursement de ses frais. Il vient de déclarer qu'il est opposé à la transparence totale du patrimoine des élus. Revenus nets mensuels: 6 200 euros Patrimoine : 760 000 euros Biens immobiliers: 720 000 euros Impôts: non communiqués

Marine Le Pen : patrimoine non estimé © Reuters

Le patrimoine de la candidate du FN, difficile à évaluer, est éparpillé dans plusieurs parts de sociétés civiles immobilières. Marine Le Pen est propriétaire d'un huitième de la maison de La Trinité-sur-mer dans le Morbihan, et de 4,5% de la SCI de la résidence de Montretout à Saint-Cloud dans les Hauts-de-seine. Elle détient la moitié des parts de la SCI qui possède une villa de 180 mètres carrés près de Perpignan, achetée avec son compagnon Louis Aliot pour une somme de 270 000 euros. Les revenus de Marine Le Pen viennent de ses mandats électifs, elle précise que les 490 euros qu'elle touche au titre de conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais sont reversés à son parti. Revenus nets mensuels: 6 200 euros Biens immobiliers: non estimés Patrimoine: non estimé Impôts mensuels: 1 746 euros

Eva Joly : 2 biens immobiliers © Reuters

La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts possède un appartement de 55 mètres carrés à Paris dans le 14e arrondissement d'une valeur estimée à 590.000 euros, selon Slate.fr. Elle est également propriétaire d'une propriété sur l'île de Groix, dans le Morbihan, dont on ignore la valeur. Eva Joly n'est pas assujettie à l'ISF, et ne détient ni valeurs mobilières, ni produits d'épargne.

Nicolas Dupont-Aignan : 2 biens immobiliers © Reuters

Le candidat possède une maison de 150.000 euros en Essonne, et un appartement de 430.000 euros, d'après Paris Match. Il n'est pas assujetti à l'ISF.

Nathalie Arthaud : un appartement et un compte épargne logement © Reuters

La candidate de Lutte ouvrière est propriétaire de la moitié d'un appartement d'une valeur de 200.000 euros. Elle est titulaire d'un compte épargne logement de 2.350 euros et possède une Citroën C3 d'une valeur de 7.100 euros, d'après Slate.fr.

Philippe Poutou : aucun bien immobilier © Reuters

Le candidat du NPA ne possède aucun patrimoine immobilier, il est locataire et ne dispose pas d'assurance-vie non plus, d'après Slate.fr. Philippe Poutou est salarié de l'usine Ford de Blanquefort, en Gironde et a déclaré 22.000 euros au titre de l'impôt sur les revenus de 2010.