"En route. Vers mieux." C'est l'ambition affichée par la SNCB avec sa nouvelle campagne pour maintenir la tendance positive du retour des navetteurs dans les trains. Après que le nombre de voyageurs ait longtemps oscillé autour de la moitié des chiffres de fréquentation habituels, il a réaugmenté à plus de 70% au cours de ces dernières semaines.

Toujours au moins 20% de navetteurs en moins par rapport à la période d'avant la pandémie

La semaine dernière, par rapport à la même période en 2019, le nombre moyen de voyageurs était même de 79%. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis le début de la crise sanitaire, souligne la SNCB. Au début de la crise en mars 2020, l'entreprise ferroviaire a mis en place un "Service des trains d'intérêt national" pour continuer à garantir la mobilité. "Même lorsque le nombre de voyageurs a chuté à 10% en raison de l'interdiction des déplacements non essentiels, le train a continué à circuler pour celles et ceux qui en avaient besoin pour se déplacer", rappelle-t-elle soulignant également les efforts consentis en termes de sécurité sanitaire dans les trains et les gares. La SNCB ambitionne de continuer à évoluer pour "s'adapter aux nouveaux besoins de ses voyageurs".

Abonnements de train flexibles tenant compte des situations de télétravail

Elle lancera par exemple début 2022 des abonnements de train flexibles destinés à ceux qui se rendent sur leur lieu de travail deux à trois fois par semaine et travaillent à domicile le reste du temps. Ceux-ci sont déjà en test actuellement. La campagne, qui est "une invitation à prendre le train" et à se tourner davantage vers un monde durable, sera diffusée du jeudi 30 septembre au mardi 19 octobre en télévision, en ligne, sur les réseaux sociaux, dans les trains et dans les gares.

"En route. Vers mieux." C'est l'ambition affichée par la SNCB avec sa nouvelle campagne pour maintenir la tendance positive du retour des navetteurs dans les trains. Après que le nombre de voyageurs ait longtemps oscillé autour de la moitié des chiffres de fréquentation habituels, il a réaugmenté à plus de 70% au cours de ces dernières semaines. La semaine dernière, par rapport à la même période en 2019, le nombre moyen de voyageurs était même de 79%. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis le début de la crise sanitaire, souligne la SNCB. Au début de la crise en mars 2020, l'entreprise ferroviaire a mis en place un "Service des trains d'intérêt national" pour continuer à garantir la mobilité. "Même lorsque le nombre de voyageurs a chuté à 10% en raison de l'interdiction des déplacements non essentiels, le train a continué à circuler pour celles et ceux qui en avaient besoin pour se déplacer", rappelle-t-elle soulignant également les efforts consentis en termes de sécurité sanitaire dans les trains et les gares. La SNCB ambitionne de continuer à évoluer pour "s'adapter aux nouveaux besoins de ses voyageurs".Elle lancera par exemple début 2022 des abonnements de train flexibles destinés à ceux qui se rendent sur leur lieu de travail deux à trois fois par semaine et travaillent à domicile le reste du temps. Ceux-ci sont déjà en test actuellement. La campagne, qui est "une invitation à prendre le train" et à se tourner davantage vers un monde durable, sera diffusée du jeudi 30 septembre au mardi 19 octobre en télévision, en ligne, sur les réseaux sociaux, dans les trains et dans les gares.