Les conducteurs de trains dénoncent des pressions de la direction visant à leur faire accepter un détachement de la SNCB vers la filiale marchandises SNCB Logistics. Or, "la filiale ne respecte pas les règles de travail de la convention collective des cheminots" et applique une autre convention collective, moins favorable aux conducteurs, souligne Dominique Dalne, de la CSC-Transcom. Du côté de la SNCB Logistics, une porte-parole affirme que les détachements se font sur base volontaire. Les travailleurs entendent aussi manifester leurs inquiétudes par rapport à l'avenir de la filiale marchandises, dont les résultats financiers sont largement dans le rouge. Les syndicats attendent un geste de la direction de la SNCB et espèrent pouvoir se mettre autour de la table avec la direction dès le début de la semaine prochaine. (PVO)

Les conducteurs de trains dénoncent des pressions de la direction visant à leur faire accepter un détachement de la SNCB vers la filiale marchandises SNCB Logistics. Or, "la filiale ne respecte pas les règles de travail de la convention collective des cheminots" et applique une autre convention collective, moins favorable aux conducteurs, souligne Dominique Dalne, de la CSC-Transcom. Du côté de la SNCB Logistics, une porte-parole affirme que les détachements se font sur base volontaire. Les travailleurs entendent aussi manifester leurs inquiétudes par rapport à l'avenir de la filiale marchandises, dont les résultats financiers sont largement dans le rouge. Les syndicats attendent un geste de la direction de la SNCB et espèrent pouvoir se mettre autour de la table avec la direction dès le début de la semaine prochaine. (PVO)