Le gouvernement français veut faire 14 milliards d'euros d'économies en 2014, diminuer de 4% les moyens affectés aux opérateurs et maintenir l'austérité salariale dans la fonction publique. En 2014, le déficit structurel devra être réduit de 1 point de PIB, soit 20 milliards, dont 70% (14 milliards) sont censés provenir d'économies en dépenses et 30% d'augmentations de recettes (6 milliards). Le débat d'orientation des finances publiques se tiendra le 2 juillet à l'Assemblée nationale (Belga)

Le gouvernement français veut faire 14 milliards d'euros d'économies en 2014, diminuer de 4% les moyens affectés aux opérateurs et maintenir l'austérité salariale dans la fonction publique. En 2014, le déficit structurel devra être réduit de 1 point de PIB, soit 20 milliards, dont 70% (14 milliards) sont censés provenir d'économies en dépenses et 30% d'augmentations de recettes (6 milliards). Le débat d'orientation des finances publiques se tiendra le 2 juillet à l'Assemblée nationale (Belga)