Paul Magnette a insisté auprès des représentants syndicaux sur les pistes de relance explorées par le gouvernement fédéral à l'occasion de ses travaux budgétaires. Il a rappelé la position de son parti, qui défend l'idée d'une contribution temporaire de crise. Pour l'actuel ministre fédéral des Entreprises publiques et futur bourgmestre de Charleroi, cette solution est la plus juste en raison du caractère progressif de la contribution demandée. (VIM)

Paul Magnette a insisté auprès des représentants syndicaux sur les pistes de relance explorées par le gouvernement fédéral à l'occasion de ses travaux budgétaires. Il a rappelé la position de son parti, qui défend l'idée d'une contribution temporaire de crise. Pour l'actuel ministre fédéral des Entreprises publiques et futur bourgmestre de Charleroi, cette solution est la plus juste en raison du caractère progressif de la contribution demandée. (VIM)