La diffusion totale mesurable - essentiellement basée sur les chiffres de ventes - des hebdomadaires et bi-hebdomadaires francophones qui font partie de l'étude a reculé de 2,14% entre 2012 et 2013. Au sein du groupe finlandais Sanoma, les principales baisses concernent Flair (-10,11%), Moustique (-5,94%) et Femmes d'Aujourd'Hui (-4,26%). Ciné-Télé-Revue (-8,32%) - incontestable numéro un des hebdos francophones en termes de ventes -, Point de Vue (-5,36%), Paris Match (-4,46%), Le Vif/Express (-3,28%) et le Soir Magazine (-1,5%) reculent également. Le journal de Spirou est l'un des rares hebdomadaires payants qui enregistre une hausse de sa diffusion, de 2,45%. Marianne Belgique, dont le dernier numéro dans sa forme actuelle paraîtra samedi, ne fait pas partie de l'étude. (Belga)

La diffusion totale mesurable - essentiellement basée sur les chiffres de ventes - des hebdomadaires et bi-hebdomadaires francophones qui font partie de l'étude a reculé de 2,14% entre 2012 et 2013. Au sein du groupe finlandais Sanoma, les principales baisses concernent Flair (-10,11%), Moustique (-5,94%) et Femmes d'Aujourd'Hui (-4,26%). Ciné-Télé-Revue (-8,32%) - incontestable numéro un des hebdos francophones en termes de ventes -, Point de Vue (-5,36%), Paris Match (-4,46%), Le Vif/Express (-3,28%) et le Soir Magazine (-1,5%) reculent également. Le journal de Spirou est l'un des rares hebdomadaires payants qui enregistre une hausse de sa diffusion, de 2,45%. Marianne Belgique, dont le dernier numéro dans sa forme actuelle paraîtra samedi, ne fait pas partie de l'étude. (Belga)