Une construction allongée mêlant métal et verre doit être installée au-dessus l'ancienne caserne des pompiers. Le début des travaux a toutefois été retardé, à cause d'un différend entre les entrepreneurs belges et le bureau de l'architecte irako-britannique Zaha Hadid, qui a conçu le projet. Les deux parties sont tombées d'accord pour utiliser 200 tonnes de métal supplémentaires pour soutenir la construction. Ces 200 tonnes viendront s'ajouter aux 600 déjà prévues. Mais ce changement nécessite entre autres la réalisation de nouvelles études et de la main-d'oeuvre supplémentaire, ce qui retardera les travaux d'un an, à octobre 2016. Le coût fixé à 50 millions d'euros pourrait atteindre 75 millions, à cause d'autres imprévus liés aux travaux. Environ 500 personnes travailleront sur le chantier. (Belga)

Une construction allongée mêlant métal et verre doit être installée au-dessus l'ancienne caserne des pompiers. Le début des travaux a toutefois été retardé, à cause d'un différend entre les entrepreneurs belges et le bureau de l'architecte irako-britannique Zaha Hadid, qui a conçu le projet. Les deux parties sont tombées d'accord pour utiliser 200 tonnes de métal supplémentaires pour soutenir la construction. Ces 200 tonnes viendront s'ajouter aux 600 déjà prévues. Mais ce changement nécessite entre autres la réalisation de nouvelles études et de la main-d'oeuvre supplémentaire, ce qui retardera les travaux d'un an, à octobre 2016. Le coût fixé à 50 millions d'euros pourrait atteindre 75 millions, à cause d'autres imprévus liés aux travaux. Environ 500 personnes travailleront sur le chantier. (Belga)