Le pays a longtemps encouragé l'expansion internationale de ses entreprises publiques et privées et nombre d'entre elles lèvent des fonds sur les places boursières américaines pour se développer.

Mais dans un contexte de rivalité croissante avec Washington, Pékin redoute que des données cruciales accumulées par ses géants du numérique ne fuient à l'étranger.

Selon le Wall Street Journal, les régulateurs chinois ont récemment indiqué à certaines firmes que celles détenant une grande quantité de données sensibles ne pourront plus lever de fonds aux Etats-Unis.

Le quotidien des affaires ne précise pas ses sources. Et la date d'entrée en vigueur potentielle d'une telle mesure n'est pas connue.

Par ailleurs, les entreprises qui souhaiteront lever des fonds aux Etats-Unis devront recevoir au préalable le feu vert des autorités chinoises, affirme le Wall Street Journal.

Le pays a longtemps encouragé l'expansion internationale de ses entreprises publiques et privées et nombre d'entre elles lèvent des fonds sur les places boursières américaines pour se développer.Mais dans un contexte de rivalité croissante avec Washington, Pékin redoute que des données cruciales accumulées par ses géants du numérique ne fuient à l'étranger.Selon le Wall Street Journal, les régulateurs chinois ont récemment indiqué à certaines firmes que celles détenant une grande quantité de données sensibles ne pourront plus lever de fonds aux Etats-Unis.Le quotidien des affaires ne précise pas ses sources. Et la date d'entrée en vigueur potentielle d'une telle mesure n'est pas connue.Par ailleurs, les entreprises qui souhaiteront lever des fonds aux Etats-Unis devront recevoir au préalable le feu vert des autorités chinoises, affirme le Wall Street Journal.