L'euro cédait mardi plus de 0,5% par rapport au dollar à 1,0642 dollar, atteignant ainsi son niveau le plus bas depuis plus de deux ans.

La monnaie unique est pénalisée par le conflit en Ukraine et le resserrement monétaire de la Fed alors que le billet vert est soutenu quant à lui par son statut de valeur refuge.

Cette faiblesse de l'euro est une bonne nouvelle pour les entreprises exportatrices de la zone euro mais rend plus onéreuses les importations libellées en dollars, comme le pétrole et les marchandises provenant des États-Unis.

L'euro cédait mardi plus de 0,5% par rapport au dollar à 1,0642 dollar, atteignant ainsi son niveau le plus bas depuis plus de deux ans.La monnaie unique est pénalisée par le conflit en Ukraine et le resserrement monétaire de la Fed alors que le billet vert est soutenu quant à lui par son statut de valeur refuge. Cette faiblesse de l'euro est une bonne nouvelle pour les entreprises exportatrices de la zone euro mais rend plus onéreuses les importations libellées en dollars, comme le pétrole et les marchandises provenant des États-Unis.