"Les fonds sont débloqués et sont disponibles. On n'attend plus que le numéro de compte sur lequel les verser", a confirmé le cabinet du secrétaire d'État à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH), au quotidien économique. Concrètement, cette somme sera attribuée à Brussels Airport Company (BAC), gestionnaire de l'aéroport national, au titre de contribution aux coûts d'infrastructures et de prestations pour assurer la sûreté des passagers et des installations aéroportuaires. Il reviendra aux dirigeants de la société gestionnaire du site d'accorder des ristournes sur les redevances de sûreté payées par les compagnies aériennes. La condition à respecter pour prétendre à la ristourne est d'avoir transporté au moins 400.000 passagers durant l'année de référence (2012). Au final, seules trois compagnies aériennes (Brussels Airlines, Thomas Cook et Jetairfly) remplissent ce critère et vont bénéficier de l'aide. (Belga)

"Les fonds sont débloqués et sont disponibles. On n'attend plus que le numéro de compte sur lequel les verser", a confirmé le cabinet du secrétaire d'État à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH), au quotidien économique. Concrètement, cette somme sera attribuée à Brussels Airport Company (BAC), gestionnaire de l'aéroport national, au titre de contribution aux coûts d'infrastructures et de prestations pour assurer la sûreté des passagers et des installations aéroportuaires. Il reviendra aux dirigeants de la société gestionnaire du site d'accorder des ristournes sur les redevances de sûreté payées par les compagnies aériennes. La condition à respecter pour prétendre à la ristourne est d'avoir transporté au moins 400.000 passagers durant l'année de référence (2012). Au final, seules trois compagnies aériennes (Brussels Airlines, Thomas Cook et Jetairfly) remplissent ce critère et vont bénéficier de l'aide. (Belga)