Le think tank reconnaît que le gouvernement Di Rupo a pris des mesures pour les factures d'énergie en Belgique, notamment en gelant les prix, mais regrette qu'il s'agisse d'une mesure sélective. Le gaz et l'électricité ne représentent que 6% du budget d'une famille, tandis que les autres biens de consommation sont en général plus chers dans notre pays. "Le gouvernement semble notamment moins préoccupé par les prix de l'essence, du diesel ou du gasoil de chauffage. Cela s'explique peut-être par les accises importantes sur ces produits", indique Itinera. D'après l'institut, les prix élevés de ces biens de consommation sont problématiques pour le pouvoir d'achat des Belges et peuvent nuire à la compétitivité des entreprises. (PVO)

Le think tank reconnaît que le gouvernement Di Rupo a pris des mesures pour les factures d'énergie en Belgique, notamment en gelant les prix, mais regrette qu'il s'agisse d'une mesure sélective. Le gaz et l'électricité ne représentent que 6% du budget d'une famille, tandis que les autres biens de consommation sont en général plus chers dans notre pays. "Le gouvernement semble notamment moins préoccupé par les prix de l'essence, du diesel ou du gasoil de chauffage. Cela s'explique peut-être par les accises importantes sur ces produits", indique Itinera. D'après l'institut, les prix élevés de ces biens de consommation sont problématiques pour le pouvoir d'achat des Belges et peuvent nuire à la compétitivité des entreprises. (PVO)