Le développeur immobilier Extensa, le bureau d'architectes Neutelings Riedijk Architecten et le tout premier locataire d'espaces de bureaux, le bureau de consultance mondial Accenture, ont présenté jeudi soir les premiers volumes réoccupés dans l'ancien navire amiral de l'architecture ferroviaire en Belgique.

Pour le moment, seules les lumières du bloc tout de bois construit, investi par Accenture dans le complexe de métal, et de verre sont visibles à la tombée du jour, dans l'ancienne Gare. Celles-ci augurent cependant de la vie future au sein ce joyau de l'archéologie industrielle de la capitale, a la base de la plupart des échanges logistiques à Bruxelles durant la première partie du vingtième siècle.

Accenture est le premier occupant d'un des douze blocs en bois aménagés sur trois niveaux en privilégiant l'économie circulaire et durable, les économies d'énergie, ainsi qu'un potentiel de reconversion(s) ultérieure(s). La société de consultance y a privilégié un aménagement intérieur favorable à l'interactivité entre ses 330 employés, ainsi qu'un équipement à la pointe de la technologie et du numérique, deux de ses domaines d'excellence.

Sous une structure marquée de l'Art nouveau, aux dimensions exceptionnelles (280m de long, 140m de largeur et 24 m de haut), les douze blocs en bois, offrant une superficie totale de 45.000 m2. Dédiés à des espaces de travail et de futurs commerces, ils s'articulent autour d'une grande halle centrale, ouverte et flexible, composée de jardins. Celle-ci accueillera des événements grand public et un "foodhall", fin 2020.

La plupart des éléments historiques ont été rénovés ou réutilisés. Aucun combustible fossile n'est utilisé et plus de 17.000 m2 de panneaux solaires permettent de produire de l'électricité. Sans oublier les techniques et les technologies de pointe comme le système de vitrage Halio.

Selon Bart De Ridder, Country Managing Director Accenture Belgique et Luxembourg, à l'heure où d'autres choisissent de quitter Bruxelles, la société de consultance a choisi délibérément d'y rester - ndlr: elle occupait des locaux jusqu'il y a peu au boulevard de Waterloo -.