Conscients du problème, huit grands propriétaires (AG Real Estate, Allianz, AXA, Banimmo, Befimmo, Belfius Insurance, Immobel et Triuva) ont fondé l'an dernier l'ASBL Up4North pour redonner un nouveau souffle à ce quartier. Ce qui ne sera pas une mince affaire. L'époque n'est en effet plus à une occupation de bureaux par des ...

Conscients du problème, huit grands propriétaires (AG Real Estate, Allianz, AXA, Banimmo, Befimmo, Belfius Insurance, Immobel et Triuva) ont fondé l'an dernier l'ASBL Up4North pour redonner un nouveau souffle à ce quartier. Ce qui ne sera pas une mince affaire. L'époque n'est en effet plus à une occupation de bureaux par des occupants uniques, sur des baux à long terme. Le marché a évolué et les nombreuses tours qui composent ce quartier doivent subir un sérieux lifting pour rester attractives. " Avec notre projet, nous voulons recréer de la mixité en mettant en contact différents mondes : les grandes entreprises et les start-up, le culturel et l'associatif, les résidents et les visiteurs, les acteurs locaux, nationaux et internationaux, soulignent Sven Lenaerts et Alain Deneef, coordinateurs de l'ASBL. Nous souhaitons que ces différents publics s'approprient cet espace de vie urbaine partagée. " Plusieurs initiatives ont déjà été lancées ces derniers mois, dont l'ouverture d'un Café North , lieu de rendez-vous et de brainstorming sur l'avenir du quartier, ou encore la Platform North qui offre la possibilité à des occupants de s'installer temporairement dans certains plateaux d'immeubles (5.000 m2 au total). De quoi créer un écosystème mêlant jeunes start-up et projets innovants. On évoque également un festival d'été pour favoriser la vie sociale. " Nous sommes conscients que ce projet n'est possible que si tous les acteurs regardent ensemble dans la même direction, lance Benoît De Blieck, CEO de Befimmo et président de l'ASBL Up4North. L'intérêt public dépasse ici les intérêts privés. " Par Xavier Attout.