Le financement de la rénovation a été bétonné (fonds propres, emprunts bancaires...) sans subsides publics. Cette somme va être consacrée à différents aspects: techniques (ventilation, air conditionné), télécoms (wifi, géolocalisation...) et services (accueil, ticketing, mobilité...).

Cet investissement s'inscrit dans le cadre d'un plan stratégique à cinq ans, visant entre autres à redonner du tonus à l'activité foires et salons, qui a tendance à s'éroder sur le plateau du Heysel.