Pour James T. Butts Jr, maire d'Inglewood, banlieue de Los Angeles où est installé le stade, pénétrer dans le SoFi Stadium "c'est comme entrer à l'intérieur d'un jeu vidéo".

Pour son équipe des Rams, qui partage le lieu avec l'autre équipe de L.A, les Chargers, le propriétaire Stan Kroenke a vu grand, avec une facture de 5,5 milliards de dollars, soit plus du double du coût prévu initialement (2,2 milliards).

Getty
© Getty

Le stade, pour lequel la société de services financiers en ligne SoFi devrait verser environ 625 millions de droits de sponsoring d'ici à 2040, peut accueillir 70.000 personnes environ en configuration normale.

Mais la capacité peut être portée à 100.000 spectateurs, ce qui devrait être le cas pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques 2028, lors desquels l'enceinte sera temporairement rebaptisée Los Angeles Olympic Stadium.

Getty
© Getty

Situé sur un site de plus de 120 hectares dans l'alignement d'une des pistes de l'aéroport LAX, le stade a dû être construit avec un terrain logé plus de 30 m sous le niveau du sol, pour ne pas gêner le trafic aérien.

- 4.000 dollars la place -

Il est recouvert d'une verrière géante en forme de griffe, de plus de 90.000 mètres carrés, qui abrite des intempéries tout en laissant passer la lumière. Elle rappelle la Canopée des Halles, à Paris, qui donne l'impression d'un espace à la fois fermé et ouvert sur l'extérieur.

Getty
© Getty

Les architectes ont utilisé des panneaux spéciaux translucides qui, sur la face supérieure, permettent de transformer le toit en écran géant, aux animations visibles depuis un avion.

À l'intérieur du complexe a été installé un autre écran géant, circulaire lui en forme de longue bande de 110 m de long, qui fait le tour du terrain et diffuse des images sur ses deux côtés.

null, Getty
null © Getty

La ligue professionnelle de football américain NFL ne pouvait rêver mieux pour se présenter aux dizaines de millions de téléspectateurs qui suivront le Super Bowl dimanche.

Pour assister à cette finale entre les Los Angeles Rams et les Cincinnati Bengals dans le stade, inauguré en septembre 2020, il fallait mettre sur la table cette semaine au moins 4.000 dollars la place sur les sites de revente.

Les nouvelles loges construites au ras du terrain pour être au plus près de l'action, baptisées Field Cabanas, étaient déjà toutes vendues plusieurs jours avant l'événement.

Un peu plus loin de la pelouse, d'autres se négociaient encore à plus de 1,1 million de dollars l'espace, pour une petite vingtaine de personnes.

Pour James T. Butts Jr, maire d'Inglewood, banlieue de Los Angeles où est installé le stade, pénétrer dans le SoFi Stadium "c'est comme entrer à l'intérieur d'un jeu vidéo".Pour son équipe des Rams, qui partage le lieu avec l'autre équipe de L.A, les Chargers, le propriétaire Stan Kroenke a vu grand, avec une facture de 5,5 milliards de dollars, soit plus du double du coût prévu initialement (2,2 milliards).Le stade, pour lequel la société de services financiers en ligne SoFi devrait verser environ 625 millions de droits de sponsoring d'ici à 2040, peut accueillir 70.000 personnes environ en configuration normale.Mais la capacité peut être portée à 100.000 spectateurs, ce qui devrait être le cas pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques 2028, lors desquels l'enceinte sera temporairement rebaptisée Los Angeles Olympic Stadium.Situé sur un site de plus de 120 hectares dans l'alignement d'une des pistes de l'aéroport LAX, le stade a dû être construit avec un terrain logé plus de 30 m sous le niveau du sol, pour ne pas gêner le trafic aérien.Il est recouvert d'une verrière géante en forme de griffe, de plus de 90.000 mètres carrés, qui abrite des intempéries tout en laissant passer la lumière. Elle rappelle la Canopée des Halles, à Paris, qui donne l'impression d'un espace à la fois fermé et ouvert sur l'extérieur.Les architectes ont utilisé des panneaux spéciaux translucides qui, sur la face supérieure, permettent de transformer le toit en écran géant, aux animations visibles depuis un avion.À l'intérieur du complexe a été installé un autre écran géant, circulaire lui en forme de longue bande de 110 m de long, qui fait le tour du terrain et diffuse des images sur ses deux côtés.La ligue professionnelle de football américain NFL ne pouvait rêver mieux pour se présenter aux dizaines de millions de téléspectateurs qui suivront le Super Bowl dimanche.Pour assister à cette finale entre les Los Angeles Rams et les Cincinnati Bengals dans le stade, inauguré en septembre 2020, il fallait mettre sur la table cette semaine au moins 4.000 dollars la place sur les sites de revente.Les nouvelles loges construites au ras du terrain pour être au plus près de l'action, baptisées Field Cabanas, étaient déjà toutes vendues plusieurs jours avant l'événement.Un peu plus loin de la pelouse, d'autres se négociaient encore à plus de 1,1 million de dollars l'espace, pour une petite vingtaine de personnes.