Alors qu'il voulait rester discret sur l'opération, Stephan Jourdain a indiqué mercredi qu'il avait racheté le couvent des soeurs Clarisses à Malonne, celui qui accueille Michelle Martin depuis 2012. L'achat s'est fait il y a plusieurs mois via sa société Vieux Waleffe dans le but de transformer le site en une vingtaine de logements.

La discrétion, Stephan Jourdain semble vouloir s'y réfugier ces dernières années. Après avoir fondé le Cercle de Lorraine en 1998, il a revendu le cercle d'affaires l'an dernier. En 2006, il s'était déjà séparé du Cercle de Wallonie dont il est également fondateur.

Propriétaire des jardins d'Annevoie depuis 1999, il est sur le point de se séparer du site. La Région Wallonne devrait en effet racheter les parts de Stephan Jourdain. Un rachat qui mettrait fin à plusieurs années de disputes - parfois devant les tribunaux - avec la Région, sur fonds de travaux sans permis sur le domaine classé.

Début mars, la reprise des Laminoirs de Longtain par l'homme d'affaires a été confirmée, également via sa société Vieux Waleffe. 36 travailleurs sur 109 seront repris. À la fin des années 1990, il avait également proposé de reprendre les Forges de Clabecq, avant que Duferco ne soit finalement désigné.

À une certaine période, Stephan Jourdain a aussi été patron de presse. Il a notamment été propriétaire de l'hebdomadaire satirique "Pan", racheté en 2010 par "Ubu". En 1992, il avait racheté "L'Éventail", un mensuel de luxe spécialisé dans les annonces immobilières. Quelques années plus tard, il était rejoint dans cette aventure par l'homme d'affaires Albert Frère et Roularta, avant de revendre le titre en 2004.

Cofondateur d'Immoweb, Stephan Jourdain a toujours été actif dans le secteur de l'immobilier. Dans les années 1990, il a présidé "l'Office des propriétaires", une importante agence immobilière bruxelloise. Depuis quelques années, Stephan Jourdain semble se recentrer sur ces activités immobilières. À moins qu'il ne réserve d'autres surprises.

Alors qu'il voulait rester discret sur l'opération, Stephan Jourdain a indiqué mercredi qu'il avait racheté le couvent des soeurs Clarisses à Malonne, celui qui accueille Michelle Martin depuis 2012. L'achat s'est fait il y a plusieurs mois via sa société Vieux Waleffe dans le but de transformer le site en une vingtaine de logements.La discrétion, Stephan Jourdain semble vouloir s'y réfugier ces dernières années. Après avoir fondé le Cercle de Lorraine en 1998, il a revendu le cercle d'affaires l'an dernier. En 2006, il s'était déjà séparé du Cercle de Wallonie dont il est également fondateur.Propriétaire des jardins d'Annevoie depuis 1999, il est sur le point de se séparer du site. La Région Wallonne devrait en effet racheter les parts de Stephan Jourdain. Un rachat qui mettrait fin à plusieurs années de disputes - parfois devant les tribunaux - avec la Région, sur fonds de travaux sans permis sur le domaine classé.Début mars, la reprise des Laminoirs de Longtain par l'homme d'affaires a été confirmée, également via sa société Vieux Waleffe. 36 travailleurs sur 109 seront repris. À la fin des années 1990, il avait également proposé de reprendre les Forges de Clabecq, avant que Duferco ne soit finalement désigné.À une certaine période, Stephan Jourdain a aussi été patron de presse. Il a notamment été propriétaire de l'hebdomadaire satirique "Pan", racheté en 2010 par "Ubu". En 1992, il avait racheté "L'Éventail", un mensuel de luxe spécialisé dans les annonces immobilières. Quelques années plus tard, il était rejoint dans cette aventure par l'homme d'affaires Albert Frère et Roularta, avant de revendre le titre en 2004.Cofondateur d'Immoweb, Stephan Jourdain a toujours été actif dans le secteur de l'immobilier. Dans les années 1990, il a présidé "l'Office des propriétaires", une importante agence immobilière bruxelloise. Depuis quelques années, Stephan Jourdain semble se recentrer sur ces activités immobilières. À moins qu'il ne réserve d'autres surprises.