Qu'elles soient internes ou externes, ces collaborations sont souvent bancales. Elle s'est donc tournée vers les nouvelles technologies. Elle a notamment découvert ArchiSnapper, une application destinée à faciliter l'écriture des rapports de chantier des architectes, des promoteurs, des ingénieurs, etc. Après un voyage à San Francisco où elle entre de plein pie...

Qu'elles soient internes ou externes, ces collaborations sont souvent bancales. Elle s'est donc tournée vers les nouvelles technologies. Elle a notamment découvert ArchiSnapper, une application destinée à faciliter l'écriture des rapports de chantier des architectes, des promoteurs, des ingénieurs, etc. Après un voyage à San Francisco où elle entre de plein pied dans le BIM (Building Information Modeling, Ndlr), Caroline Basecqz décide en août 2016 d'impliquer tous les process d'un chantier dans un logiciel de construction. " Un des problèmes récurrents d'un chantierest le dépassement budgétaire, vu que chacun a ses méthodes. Je cherchais donc un moyen pour améliorer la communication afin de tout centraliser et mettre tout le monde au diapason. " C'est ainsi qu'est né Smartbeam, une plateforme web collaborative de gestion budgétaire de chantier qui fait interagir tous les intervenants, de l'architecte à l'ingénieur en passant par la banque et le propriétaire. L'application se divise en modules : l'appel d'offre, la demande de prix aux sous-traitants, le task management, le budget, l'achat et le suivi budgétaire. " Le client intéressé par Smartbeam choisit son abonnement en fonction du ou des modules qu'il désire utiliser ", précise l'ingénieure civile, désormais associée à Denis De Reyer et Florent Coninck. La plateforme sera mise en ligne fin septembre et directement testée par une dizaine de sociétés. " On s'est vraiment concentré sur des entreprises de taille moyenne. Les plus grandes possèdent déjà des solutions qu'elles ont souvent payées bien cher. Elles sont donc plus réfractaires que les plus petites boîtes pour qui Excel est l'unique outil. "