Le ministre des Finances indique mercredi, dans L'Echo, sa volonté de conforter définitivement la réduction à 6 % du taux de TVA pour les travaux de rénovation des bâtiments de 5 à 15 ans.

Cela n'aurait aucun impact budgétaire immédiat puisque la disposition, entrée dans les moeurs depuis 10 ans, avait été automatiquement intégrée dans le budget 2010-2011.

Si le gouvernement en affaires courantes ne pouvait l'approuver, Didier Reynders propose de passer par la voie parlementaire.

Trends.be, avec Belga

Le ministre des Finances indique mercredi, dans L'Echo, sa volonté de conforter définitivement la réduction à 6 % du taux de TVA pour les travaux de rénovation des bâtiments de 5 à 15 ans.Cela n'aurait aucun impact budgétaire immédiat puisque la disposition, entrée dans les moeurs depuis 10 ans, avait été automatiquement intégrée dans le budget 2010-2011.Si le gouvernement en affaires courantes ne pouvait l'approuver, Didier Reynders propose de passer par la voie parlementaire.Trends.be, avec Belga