Entre l'an 2000 et le début de la crise financière en 2008, les prix de l'immobilier ont pratiquement doublé en Belgique. Ils ont ensuite continué à grimper mais à un rythme moins soutenu. Comme sur tout marché, les prix de l'immobilier sont fonction de l'offre et de la demande. Des changements dans le rapport entre le nombre d'unités d'habitation et le nombre de ménages donnent des indications sur l'évolution future, positive ou négative, du marché. Il convient donc de surveiller ces indicateurs pour po...