Pour toute nouvelle installation de moins de 10 kilowatts crête (kWc, c'est-à-dire la puissance électrique délivrée dans des conditions types), en complément aux 40 certificats verts d'avance actuellement en vigueur, chaque mégawatt-heure (MWh) produit sera récompensé par sept certificats verts (CV), et ce pendant 10 ans garantis.

Ensuite, le nombre de certificats verts sera plus important les premières années mais évoluera de manière dégressive en fonction de l'âge de l'installation.

"Avec la déductibilité fiscale et le compteur qui tourne à l'envers, ce mécanisme adapté permettra de garantir aux ménages qui investissent dans le photovoltaïque de rembourser une installation de bonne qualité en quatre ans, soit encore plus rapidement qu'aujourd'hui", selon le ministre wallon de l'Energie Jean-Marc Nollet (Ecolo).

Trends.be avec Belga

Pour toute nouvelle installation de moins de 10 kilowatts crête (kWc, c'est-à-dire la puissance électrique délivrée dans des conditions types), en complément aux 40 certificats verts d'avance actuellement en vigueur, chaque mégawatt-heure (MWh) produit sera récompensé par sept certificats verts (CV), et ce pendant 10 ans garantis. Ensuite, le nombre de certificats verts sera plus important les premières années mais évoluera de manière dégressive en fonction de l'âge de l'installation. "Avec la déductibilité fiscale et le compteur qui tourne à l'envers, ce mécanisme adapté permettra de garantir aux ménages qui investissent dans le photovoltaïque de rembourser une installation de bonne qualité en quatre ans, soit encore plus rapidement qu'aujourd'hui", selon le ministre wallon de l'Energie Jean-Marc Nollet (Ecolo). Trends.be avec Belga