L'an dernier, le marché des appartements de Bredene figurait dans le peloton de tête en termes de progression de prix (+ 12,5%), d'après les chiffres de la Fédération royale du notariat belge. Les appartements se négocient aujourd'hui 202.500 euros. " Bredene est victime de son succès, affirme Matthias Maelfeyt, gérant d'Astrid Immobilia. Face à la demande croissante d'appartements, les promoteurs se sont jetés sur le marché des nouvelles constructions à Bredene, ce qui a fait chuter le prix des appartements existants de 3 à 5 %. Cet engouement s'essouffle peu à peu, tout simplement parce que to...

L'an dernier, le marché des appartements de Bredene figurait dans le peloton de tête en termes de progression de prix (+ 12,5%), d'après les chiffres de la Fédération royale du notariat belge. Les appartements se négocient aujourd'hui 202.500 euros. " Bredene est victime de son succès, affirme Matthias Maelfeyt, gérant d'Astrid Immobilia. Face à la demande croissante d'appartements, les promoteurs se sont jetés sur le marché des nouvelles constructions à Bredene, ce qui a fait chuter le prix des appartements existants de 3 à 5 %. Cet engouement s'essouffle peu à peu, tout simplement parce que tout est construit. " " De nombreux candidats acheteurs en quête d'une seconde résidence hésitent entre plusieurs communes, explique-t-il. Ostende est légèrement moins chère mais présente un fort caractère urbain qu'ils préfèrent éviter. Ils jettent donc leur dévolu sur Bredene. " " Il n'y a plus rien à vendre à Bredene ", plaisante pour sa part Bart Versluys, gérant de Groep Versluys, promoteur des projets Aurora et Lake Side. Selon de Crombrugghe & Partners, le prix du bâti neuf a forci de 3,2 % en 2017. Le prix de 2.450 euros/m2 reste malgré tout le moins élevé de toute la côte flamande. Dépourvue de digue, Bredene n'offre pas de nouvelle construction avec vue sur mer plus coûteuse. Mais il y a du changement dans l'air. En lieu et place de l'Europa Hotel, Versluys prévoit de développer un projet d'une septantaine de chambres et une centaine d'appartements. " Nous serons en mesure de proposer des appartements avec vue imprenable sur la grande bleue, une exclusivité à Bredene, se réjouti le gérant du groupe immobilier. Nous avons en effet l'autorisation de construire sur sept étages. " La plupart des villégiateurs achètent à Bredene Duinen, tandis que la population locale réside de préférence à Bredene Sas et Bredene Dorp. Avec 2.088 secondes résidences sur 10.270 habitations, Bredene est avec Ostende une des rares communes côtières dont les logements sont majoritairement occupés par les locaux. Le prix des habitations (227.000 euros) a reculé de 3,4 % en 2017. " Les locaux vivent généralement dans des habitations cossues, dans le quartier des villas à l'ouest ou le quartier fleuri de l'hippodrome à l'est ", explique Matthias Maelfeyt. Les investisseurs ne sont pas légion à Bredene Duinen. La faute à la taxe de 849 euros sur les secondes résidences, relativement élevée en comparaison avec celle des autres communes côtières. " L'investisseur qui envisage d'acheter une habitation pour la louer à des vacanciers perd d'office un mois et demi de loyer à cause de la taxe, indique Matthias Maelfeyt. A Bredene Sas et Bredene Dorp, les investisseurs ont moins de souci à se faire parce qu'ils louent aux habitants domiciliés dans la commune. Le Sociaal Verhuurkantoor (Bureau de Location Sociale), très actif, décharge les investisseurs de ces tracasseries. La commune entend ainsi encourager la construction de logements à des prix abordables. Bredene prend soin de ses habitants. "