Marc Coucke affirme avoir reçu 2.000 propositions concrètes d'investissement. Il s'est finalement tourné vers une société qu'il connaissait déjà via ses activités au club de football de KV Oostende que Marc Coucke préside.

Cet investissement ne sera certainement pas le dernier du flamboyant pharmacien. "La moitié des 2.000 propositions émanaient de jeunes entreprises. Vingt pour cent des propositions consistaient en la reprise d'une entreprise, 15% provenaient d'entreprises dans le besoin, et le reste de plus petites entreprises, pour y prendre une participation", a encore détaillé l'homme d'affaires.

Le natif de Gand a également lancé un plaidoyer en faveur de l'entrepreneuriat, lequel crée de la prospérité et doit dès lors être stimulé. "Les pouvoirs publics devraient trouver une manière d'activer les milliards actuellement placés en banques et de les investir dans l'entrepreneuriat, dans un monde en pleine mutation. Je songe à l'e-commerce. Nous ne pouvons pas louper les opportunités, sinon on se plaindra encore du chômage dans quelques années", a ajouté Marc Coucke, affirmant vouloir créer 2.000 emplois d'ici 2020.

La vente d'Omega Pharma a rapporté à Marc Coucke 1,25 milliard d'euros, dont la moitié en cash et l'autre moitié en actions Perrigo.

Marc Coucke affirme avoir reçu 2.000 propositions concrètes d'investissement. Il s'est finalement tourné vers une société qu'il connaissait déjà via ses activités au club de football de KV Oostende que Marc Coucke préside.Cet investissement ne sera certainement pas le dernier du flamboyant pharmacien. "La moitié des 2.000 propositions émanaient de jeunes entreprises. Vingt pour cent des propositions consistaient en la reprise d'une entreprise, 15% provenaient d'entreprises dans le besoin, et le reste de plus petites entreprises, pour y prendre une participation", a encore détaillé l'homme d'affaires.Le natif de Gand a également lancé un plaidoyer en faveur de l'entrepreneuriat, lequel crée de la prospérité et doit dès lors être stimulé. "Les pouvoirs publics devraient trouver une manière d'activer les milliards actuellement placés en banques et de les investir dans l'entrepreneuriat, dans un monde en pleine mutation. Je songe à l'e-commerce. Nous ne pouvons pas louper les opportunités, sinon on se plaindra encore du chômage dans quelques années", a ajouté Marc Coucke, affirmant vouloir créer 2.000 emplois d'ici 2020.La vente d'Omega Pharma a rapporté à Marc Coucke 1,25 milliard d'euros, dont la moitié en cash et l'autre moitié en actions Perrigo.