Plusieurs banques ont en effet relevé leurs conditions ces dernières semaines, portant notamment le taux d'intérêt de la formule à taux fixe sur 20 ans au-delà de la barre symbolique des 3%.

C'est notamment le cas du leader du marché BNP Paribas Fortis qui vient une nouvelle fois d'augmenter le taux de cette formule très populaire auprès des Belges. La première banque du pays a en effet majoré la semaine dernière de 0,30 % le taux pour ses crédits à 20 ans et à taux fixe. Celui-ci se monte désormais à 3,20 %, contre 3 % tout rond en décembre et 2,90 % en novembre.

A l'origine du resserrement de ces conditions, il y a bien sûr la remontée des taux à long terme sur les marchés internationaux et la hausse du rendement des obligations de l'Etat belge à 10 ans (OLO) qui sert de référence pour la fixation des conditions du crédit-logement.

Les prêts à taux fixe sur 20 ans s'affichent désormais au-delà des 3% dans les principales banques.

Bien sûr aussi, ces taux restent intéressants, d'autant qu'ils s'entendent hors négociation commerciale (ristourne, etc.). Mais le taux du carnet d'épargne, lui, ne bouge pas d'un poil. Il reste invariablement collé dans les grandes banques au minimum légal de... 0,11 % (prime de fidélité de 0,10 % comprise) ! Avec une inflation qui tutoie désormais les 2 %, son rendement net suit même une courbe de plus en plus descendante, inverse à celle des taux hypothécaires.