Petite robe grise, chaussures rouges et smartphone en main : sur l'immense scène du Palais des festivals à Cannes, Adora Svitak semble quelque peu perdue. Ce n'est qu'une impression. Cette jeune Américaine de 20 ans, véritable phénomène du Web, possède l'aplomb qui sied à une jeune génération qui entend bouleverser les codes. Reed Midem, l'organisateur du Mipim, le marché international des professionnels de l'immobilier qui s'est déroulé la semaine dernière à Cannes et a rassemblé 26.000 participants, a souhaité donner un coup de frais dans un milieu pour le moins conservateur en lui déroulant le tapis rose. Pari réussi. En 25 minutes, cet enfant prodigue qui a pianoté sur son premier ordinateur dès l'âge de 4 ans, a publié son premier livre à 8 ans et a animé sa première conférence à 10 ans seulement, a étalé avec talent la vision de la jeune génération pour la ville de demain. Un enjeu majeur quand on sait que plus de 50 % de la population mondiale vit dans une ville et que cette tendance s'accentuera encore nettement à l'avenir.
...