Une nouvelle hausse prévue en 2019

Le secteur des piscines connaît une belle évolution sur le sol belge : environ 2.400 piscines ont été vendues en 2018, contre 2000 en 2017, ce qui correspond à une hausse de 20%. L'excellente météo estivale des der- nières années n'est pas la seule explication à cette pro- gression. " Citons également les faibles taux d'intérêt pour les emprunts ainsi que la démocratisation des ins- tallations ", souligne Patrice Dresse, directeur du Groupement des entreprises de construction de piscines. Au vu des chiffres observés pour le premier trimestre, l'année 2019 devrait elle aussi se clôturer sur une embellie. Certains experts tablent sur le chiffre de 2.900 piscines vendues. En marge de l'engouement des particuliers, il faut également observer une demande pour le développement de nouveaux projets immobiliers, principalement les complexes hôteliers et les centres de bien-être.
...

Le secteur des piscines connaît une belle évolution sur le sol belge : environ 2.400 piscines ont été vendues en 2018, contre 2000 en 2017, ce qui correspond à une hausse de 20%. L'excellente météo estivale des der- nières années n'est pas la seule explication à cette pro- gression. " Citons également les faibles taux d'intérêt pour les emprunts ainsi que la démocratisation des ins- tallations ", souligne Patrice Dresse, directeur du Groupement des entreprises de construction de piscines. Au vu des chiffres observés pour le premier trimestre, l'année 2019 devrait elle aussi se clôturer sur une embellie. Certains experts tablent sur le chiffre de 2.900 piscines vendues. En marge de l'engouement des particuliers, il faut également observer une demande pour le développement de nouveaux projets immobiliers, principalement les complexes hôteliers et les centres de bien-être. L'économie d'énergie est une des nouvelles demandes des clients. Cela se concrétise par la pose de panneaux photovoltaïques, voire d'une pompe à chaleur, ainsi que par le choix de couvertures adéquates pour éviter des pertes de chaleur. Des innovations sont également réalisées au niveau du développement durable : de nouveaux dispositifs permettent ainsi de filtrer l'eau chlorée pour la rejeter à l'égout. L'autre nouveauté vient des piscines connectées. Citons, parmi les innovations, les détecteurs qui préviennent de la chute d'un enfant dans la piscine. Des accessoires permettent par ailleurs de régler tous les paramètres de la piscine en quelques clics : pompe à chaleur, éclairage, filtre, volet, etc. Dans le budget d'une piscine, n'oubliez pas de compter minimum deux entretiens, en général au début du printemps et en cours d'été. La piscine en monocoque, à savoir la piscine moulée en une pièce en usine, représenterait actuellement 60% des ventes, contre 40% pour les piscines en béton. L'engouement des piscines en monocoque s'expliquerait notamment par le prix mais également par la facilité dans la mise en place. " Ces piscines peuvent être installées en cinq jours à dater du début du terrassement, explique Jennifer Van Poucke, marketing manager chez LPW Pools, un des leaders belges dans le domaine de la construction de piscines. Il est donc possible de compter un mois entre la commande de la piscine et le premier plongeon. " Si vous avez l'objectif de profiter dès cet été de votre piscine, ne tardez toutefois pas : le carnet de commandes des constructeurs est fort chargé à partir de mai, début de la saison. Pour les piscines en béton, comptez plusieurs mois entre le devis et le premier plongeon. L'avantage de ce type de piscine ? Vous pouvez l'adapter à votre projet et elle tient encore plus longtemps. La somme moyenne qu'un Belge consacrerait à une piscine avoisinerait les 50.000 euros hors TVA. " Un projet peut toutefois démarrer à partir de 30.000 euros HTVA ", explique Jennifer Van Poucke, marketing manager chez LPW Pools. La piscine intérieure reste toutefois beaucoup plus onéreuse. " Le budget démarre à partir de 100.000 euros HTVA, soit quasi le triple du prix d'une piscine extérieure, avertit Patrice Dresse. La raison est à imputer aux infrastructures annexes à mettre en place, notamment le système de ventilation. " Pouvoir d'achat oblige, le budget moyen consacré à une piscine serait plus important en Flandre qu'en Wallonie. " Dans le sud du pays, les formats classiques, à l'instar de la piscine rectangulaire de 4 mètres sur 8, sont plus plébiscités, explique Patrice Dresse. En Flandre, les demandes sont plus personnalisées, je pense par exemple aux piscines en couloir avec du courant. " Il existe environ 120 constructeurs de piscines en Belgique, pour la grande majorité des petites et moyennes entreprises, qui emploient environ 1.300 équivalents temps plein. Citons parmi ces entreprises LPW Pools, Willy Naessens, Mattimo ou encore Ziwapool. En dehors des constructeurs, certaines sociétés de jardinage proposent également des projets de piscines pour un prix parfois inférieur à 30.000 euros. " Nous conseillons toutefois de toujours faire appel à de vrais constructeurs de piscines, explique Patrice Dresse. Vu la demande, de petits indépendants se lancent et connaissent parfois des faillites. Or, un constructeur de piscines doit garder une relation sur le long terme avec son client en raison des entretiens réguliers. " La France est le deuxième acteur mondial et le premier en Europe : son parc avoisine les 2 millions de piscines pour un marché dont le chiffre d'affaires annuel atteint plus de 2 milliards d'euros. Le deuxième marché en 2013 était l'Espagne (1,3 million) et le troisième l'Allemagne (720.000), juste devant l'Italie (338.000). Toujours en 2013, la Belgique se classait huitième avec un parc de 87.500 piscines. En Europe, le parc avoisinerait les 4,5 millions. Par Géry Brusselmans.