A lire aussi: Anderlecht dit non au Stade national
...

A lire aussi: Anderlecht dit non au Stade nationalC'est la dernière histoire belge : à Grimbergen, un sentier invisible menace la construction du tout nouveau stade qui doit, en principe, accueillir quelques matchs de l'Euro 2020 de football. Le projet, on le sait, fait grincer quelques dents, notamment celles des partis Ecolo et Groen pour des raisons environnementales, mais aussi celles de la flamingante N-VA qui voit dans le futur Eurostadium le symbole clinquant et dispensable d'une certaine unité nationale autour des Diables Rouges. Dans ce dossier politico-immobilier, tous les prétextes sont donc bons pour retarder les premiers coups de pelleteuse prévus par le consortium BAM-Ghelamco, promoteur du projet. A commencer par des arguments improbables qui émergent soudainement dans certaines réunions. Ainsi, à Grimbergen, les élus du parti Groen ont récemment décidé de voter contre la suppression d'un ancien sentier vicinal sur le parking C du Heysel, une étape pourtant indispensable à l'obtention du permis de bâtir du futur stade national qui doit être érigé à cet endroit. Cette prise de position est doublement cocasse : d'une part, Groen s'est distancé de ses partenaires de majorité communale CD&V et Open Vld sur le dossier et, d'autre part, la voirie mentionnée n'existe plus dans les faits, puisque le parking C l'a recouverte depuis de longues années déjà. Mais voilà : aux yeux de la loi, l'ancien sentier vicinal existe toujours et doit donc être légalement supprimé du registre pour que les travaux de BAM-Ghelamco débutent. Surréalisme, quand tu nous tiens... Défenseur acharné du projet, Alain Courtois, premier échevin MR à la Ville de Bruxelles, n'en revient pas et fulmine d'autant plus que l'administration flamande pour l'Aménagement du territoire a également remis un avis négatif concernant la demande de permis d'environnement du stade lié cette fois aux questions de mobilité. Face à l'absurdité de la situation, Alain Courtois a donc décidé de répondre lui-même par l'absurde pour débloquer le dossier. " Ce sentier vicinal a disparu avec la construction du parking C pour l'Expo 58 il y a près de 60 ans, rappelle le premier échevin MR. Si certains veulent protéger ce chemin qui est deux mètres sous terre, alors on ira jusqu'au bout du raisonnement et on fermera définitivement le parking pour être en accord avec la loi ! " Traduction : les dizaines de milliers de voitures qui se pressent habituellement pour les matchs des Diables Rouges au stade Roi Baudouin et pour les grands salons sur le plateau du Heysel encombreront joyeusement les rues de Grimbergen la voisine... Tout aussi surréaliste que le sentier disparu brandi par Groen, le chantage à la congestion automobile mené par Alain Courtois aura peut-être le mérite de débloquer la situation avant l'été, période à laquelle les pelleteuses de BAM-Ghelamco doivent impérativement s'activer pour que le nouveau stade puisse être opérationnel à l'Euro 2020. A moins qu'une énième botte secrète de la N-VA ne vienne encore pirater le projet " national ". Surréalisme, quand tu nous tiens bien...