Un château renaissance mosane, une pharmacie du 19e siècle demeurée intacte, une distillerie-musée, des vieilles demeures à foison: autant d'atouts qui ont valu à Oud Rekem, aujourd'hui partie intégrante de Lanaken en province de Limbourg, le titre de plus beau village de Flandre décerné par Toerisme Vlaanderen. C'était en 2008. Dix ans plus tard, il fait toujours aussi bon s'y promener, à condition d'être prudent. Les pavés, en effet, s'y déchaussent en permanence et ont déjà fait des victimes tant parmi les visiteurs que les habitants. Un scandale, s'insurge René Ijzerman pour qui la responsabilité de la commune est indubitablement engagée.

Les pavés, explique-il, sont de mauvaises qualité et reposent sur des fondations insuffisantes, de sorte qu'ils ne résistent pas au trafic routier. Ainsi pointé du doigt, Patrick Tollenaers, échevin Open Vld des Travaux publics, reconnaît le problème. Les pavés placés en voirie sont en réalité des carreaux pour piétonniers, admet-il avant d'incriminer " les anciennes autorités " qui ont opéré si mauvais choix. Le trafic routier en effet les déchausse et la canicule ne fait qu'accentuer le phénomène. D'où la nécessité d'une intervention structurelle et le recours à d'autres matériaux. Mais tout cela coûtera beaucoup d'argent, de sorte que le problème devra être résolu par la prochaine majorité.