Ce patrimoine immobilier était composé de terrains pour une valeur de 1.031 milliards d'euros (63% du total) et de bâtiments, estimés à 617 milliards d'euros (37% du total), précisent les institutions dans leur communiqué.

La valeur des terrains des particuliers en Belgique a augmenté de 5,7% entre 2019 et 2020. Les terrains sur lesquels se trouvent des bâtiments résidentiels représentaient 77,2% des terrains détenus par des particuliers en 2020. Les autres catégories étaient des terrains supportant d'autres bâtiments et ouvrages de génie civil (5,7%), des terrains à bâtir (5,1%) et des terrains agricoles (3,9%).

Le stock immobilier, évalué à 617 milliards d'euros, a, lui, augmenté de 3,5% entre 2019 et 2020. Il est principalement constitué de bâtiments résidentiels (599 milliards).

Le patrimoine immobilier des particuliers belges était supérieur à leur patrimoine financier net, qui s'élevait à 1.146 milliards d'euros à la fin 2020, relèvent encore l'ICN et la BNB.

Par particulier, les institutions entendent les ménages résidents y compris les indépendants et institutions sans but lucratif au service des ménages.

Ce patrimoine immobilier était composé de terrains pour une valeur de 1.031 milliards d'euros (63% du total) et de bâtiments, estimés à 617 milliards d'euros (37% du total), précisent les institutions dans leur communiqué. La valeur des terrains des particuliers en Belgique a augmenté de 5,7% entre 2019 et 2020. Les terrains sur lesquels se trouvent des bâtiments résidentiels représentaient 77,2% des terrains détenus par des particuliers en 2020. Les autres catégories étaient des terrains supportant d'autres bâtiments et ouvrages de génie civil (5,7%), des terrains à bâtir (5,1%) et des terrains agricoles (3,9%). Le stock immobilier, évalué à 617 milliards d'euros, a, lui, augmenté de 3,5% entre 2019 et 2020. Il est principalement constitué de bâtiments résidentiels (599 milliards). Le patrimoine immobilier des particuliers belges était supérieur à leur patrimoine financier net, qui s'élevait à 1.146 milliards d'euros à la fin 2020, relèvent encore l'ICN et la BNB. Par particulier, les institutions entendent les ménages résidents y compris les indépendants et institutions sans but lucratif au service des ménages.